Archives mensuelles : novembre 2019

Séance 2 : Le vitalisme hors la loi chez Alain Damasio (La zone du dehors) – Lundi 2 décembre – 17h-19h – Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais, salle du Conseil (1er étage)

Avec Léna Dormeau, chercheure indépendante en philosophie politique et sociale, Université Rennes II – Institut catholique de Paris

Dans La zone du dehors (2007), Alain Damasio décrit les rouages d’une société démocratique de contrôle. Les activistes unis de La Volte, groupe contestataire, militent pour une vie libre, « vitaliste » – au sens de ce qu’elle porte réellement de plus puissant en elle. Ainsi, ils entendent se battre contre l’affadissement du quotidien, de cette citoyenneté contrainte et médiocre des autres habitants sous le joug de la norme. Nous assistons, à mesure du roman, à la radicalisation de ce groupe dont les personnalités principales commettront des actes hors-la-loi, qu’ils nommeront « volutionnaires », tout en permettant au gouvernement de les identifier comme terroristes.

La société de Cerclon II s’organise bien plus subtilement en « société de contrôle » deleuzienne, qu’en « société disciplinaire » foucaldienne. Le pouvoir étatique semble invisible, la société s’auto-régule, la norme seule règne en maître. Dès lors, le combat des protagonistes manque d’ennemi identifiable et prend, finalement, plus la forme d’une révolution des esprits et des corps, qu’une révolution politique. La question de la dissidence et du contournement de la loi, dans ce contexte, ne manquera pas de nous interpeller.

Si La zone du dehors est un roman de science-fiction, la société qu’il décrit semble l’aboutissement inévitable de la politique techno-libérale que nous connaissons aujourd’hui. Le rôle de l’auteur, en dehors de l’actuel tout en y étant profondément engagé, semble brouiller la frontière entre l’homme de lettres et l’homme d’action. A la croisée de la langue orwellienne et de la linguistique deleuzienne, le roman constitue-t-il une zone textuelle hors-la-loi, une zone du dehors ?

Téléchargez l’exemplier complet :

https://seminairehll.hypotheses.org/files/2019/11/La-zone-du-dehors-Exemplier-.pdf

Les parties de l’exemplier (fichier complet ci-dessus) :

  1. Le texte « Mauvaises Herbes » publié par Damasio dans Ce que nous devons à la ZAD

https://seminairehll.hypotheses.org/files/2019/11/1Damasio_Mauvaises-herbes.pdf

2. Extrait 1 : présentation de l’univers fictionnel dans « La zone du dehors »

https://seminairehll.hypotheses.org/files/2019/11/2Damasio_Cadre-du-texte-et-de-lunivers-fictionnel.pdf

3. Extrait 2 : Réflections sur l’action de la Volte, considérée comme terroriste (La zone du dehors)

https://seminairehll.hypotheses.org/files/2019/11/3Damasio_Réflexions-sur-laction-considérée-comme-terroriste.pdf

4. Extrait 3 : Le fonctionnement de la société de contrôle (La zone du dehors)

https://seminairehll.hypotheses.org/files/2019/11/4Damasio_Le-fonctionnement-de-la-société-de-contrôle.pdf

5. Extrait 4 : Le Cube de Cerclon et ses possibilités émancipatrices (La zone du dehors)

https://seminairehll.hypotheses.org/files/2019/11/5Damasio_Le-cube-qui-matérialise-le-Dehors-de-Cerclon-et-ses-possibilités-émancipatrices.pdf

Séance inaugurale de l’année 2019/2020 – Lundi 25 novembre, 17h-19h – Censier, salle 412

La première séance du Séminaire Hors la loi aura lieu LUNDI 25 NOVEMBRE à Paris 3 : site Censier (13 rue de Santeuil), salle 412 (4e étage). (Visiteurs extérieurs à la Sorbonne Nouvelle : pensez à vous munir d’une pièce d’identité).

Contre les philosophes : pour une lecture historique et sociologique de « Devant la loi » de Franz Kafka. Avec Mario Ranieri Martinotti (ENS Ulm)

Programme de la séance, suivi de l’exemplier (à télécharger ci-dessous) :

La première séance du séminaire est consacrée l’une des scènes juridiques les plus célèbres de l’œuvre de Kafka : celle que donne à voir la parabole « Devant la Loi » (Vor dem Gesetz), : éclairage singulier du concept « hors la loi » car l’être « devant » ou « avant » la loi est à maints égards, un « être-hors-la-loi ».
Cette séance sera d’abord consacrée à trois lectures significatives de « Devant la Loi » sous l’angle d’une philosophie du droit. La première est celle de Jacques Derrida, publiée sous le titre de « Préjugés. Devant la Loi ». La deuxième est celle de Massimo Cacciari
dans le deuxième chapitre de Icone della legge (1985) : « La porta aperta ». La troisième, est l’objet du quatrième chapitre de Homo sacer (1995) de Giorgio Agamben. Un même questionnement hante ces auteurs : comment est-il possible que l’homme de la campagne ne parvienne pas à entrer dans une porte – la porte de la Loi – qui nous est décrite comme « étant toujours ouverte » (« das Tor zum Gesetz offensteht wie immer ») ?

Cette séance vise surtout à proposer un élargissement des approches exclusivement philosophiques au texte de Kafka. Ces dernières tendent à gommer les spécificités littéraires du texte tout comme son contexte historique d’écriture. Kafka écrivit « Devant la Loi » au début de la première guerre mondiale (automne 1914), pendant qu’à Prague survenait une crise de réfugiés dont la plupart étaient des juifs provenant de la Galicie. Ce contexte d’écriture est conjugué à celui de la première publication en 1915 de la parabole dans l’hebdomadaire sioniste pragois Selbstwehr. Le « hors la loi » de ce récit n’est pas nécessairement un « hors la loi » de nature générale et abstraite, mais un « hors la loi » bien concret, bien matériel.

L’exemplier ci-dessous (que vous pouvez télécharger avant la séance, en cliquant sur le lien) contient plusieurs textes :

  • Une traduction de la parabole « Devant la loi », par Marc de Launay
  • Une image de l’hebdomadaire Selbstwehr du 7 septembre 1915, où la parabole de Kafka a été publiée pour la première fois.
  • Une sélection de critiques et de commentaires de la parabole, qui seront analysés pendant la séance (Adorno, Derrida, Agamben, Marc Crépon, plus des citations extraites des Oeuvres complètes de Franz Kafka).

https://seminairehll.hypotheses.org/files/2019/11/Exemplier-hors-la-loi.pdf

Programme du séminaire « Hors la loi » – 2e année

Le séminaire de doctorant.e.s « Hors la loi », organisé avec le soutien du CERC, de l’ED 120 et de la revue TRANS, a le plaisir d’annoncer ses premières séances du semestre.
Nous nous retrouvons pour une nouvelle édition, qui a pour objectif d’approfondir les pistes dégagées l’année dernière autour de la métaphore spatiale donnant son nom au séminaire. Il sera entre autre question de la vision du texte littéraire comme espace de transgression (et des nuances que l’on peut apporter à cette idée), du statut des normes de production et de réception, et de la mise en tension des discours littéraires et juridiques.

La séance inaugurale de cette année aura lieu le lundi 25 novembre, de 17h à 19h sur le site Censier, 13, rue de Santeuil, Métro Censier-Daubenton (4e étage – salle 412). 
Mario Ranieri Martinotti, élève de l’ENS Ulm, nous parlera de la parabole kafkaïenne « Devant la loi » pour essayer d’en dégager, en contraste avec ses principales lectures philosophiques, les spécificités littéraires et historiques : le texte s’écrit en effet dans un contexte migratoire particulier, celui de l’arrivée à Prague des réfugiés juifs de Galicie.

Calendrier des première séances :
– Lundi 25 novembre, 17h-19h, Paris 3, site Censier, 13, rue de Santeuil, Métro Censier-Daubenton (4e étage – salle 412) : Séance d’introduction.
Mario Raniera Martinotti (ENS Ulm), « Contre les philosophes : Pour une lecture historique et sociologique de Devant la loi de Franz Kafka ».

Lundi 2 décembre, 17h-19h, Paris 3, Maison de la Recherche, Salle du Conseil (1er étage), 4 rue des Irlandais. Léna Dormeau (Institut Catholique de Paris et Université Rennes 2), « La recherche du dehors comme puissance intérieure : le vitalisme hors-la-loi chez Alain Damasio dans La zone du dehors« .

Vendredi 13 décembre, 17h-19h, Paris 3, Site Censier, salle 414, 17 rue Santeuil.
Dimitri Garncarzyk (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle), « Petite apologie des normes, du débat entre classiques et romantiques aux sociétés postmodernes ».