Archives mensuelles : avril 2019

Séance 8: Ecritures hors-la-loi du XVIIe siècle à la Belle époque – Louise Piguet et Luce Roudier – 17 avril 2019

[changement de date] Mercredi 17 avril, 17h-19h, Maison de la Recherche : 4, rue des Irlandais (salle MEZZANINE – 1er étage). Entrée libre !

Ecritures hors la loi, Du XVIIe siècle à la Belle Epoque

Avec Louise PIGUET (Sorbonne Nouvelle – Paris 3 – EMODIR) : « Criminalisation du livre et criminalisation de l’auteur.e : le cas de Madame Guyon à la fin du XVIIe siècle. »
Et Luce ROUDIER (Paris Nanterre – CSLF) : « Ecrire en marge de la loi : être journaliste et écrivain libertaire à la Belle Epoque. Le cas Michel Zévaco. »

Pourquoi rapprocher des écrivain.e.s aussi différent.e.s que Madame Guyon et Michel Zévaco ? La 8e séance du séminaire Hors la loi rassemble le XVIIe siècle et la Belle Epoque pour comparer deux « cas » d’auteurs dissidents, confrontés à la répression policière de leur temps et à la censure. Dans ce rapprochement inattendu, politique, littérature et droit se nouent pour éclairer un fait majeur du fait littéraire dans notre modernité : la constitution de la responsabilité pénale des auteurs.

En s’éloignant des pratiques religieuses de son temps, Madame Guyon est accusée de « quiétisme » : ses textes réformateurs lui valent d’être marginalisée par le pouvoir politique et le pouvoir religieux, qui exige de ses fidèles une adhésion totale au catholicisme. « Briseur de formule », Michel Zévaco joue sur les limites de la légalité et de l’illégalité, préservant son engagement libertaire tout en profitant de la relative liberté de la presse dans les années 1880-1900.

A l’aide de quel(s) registre(s) ces écritures « dissidentes » parviennent-elles parviennent-elles à articuler un engagement social, politique et religieux à rebours des valeurs dominantes de leur temps ? A quels nouveaux acteurs judiciaires de la censure ont été confrontés ces auteur.e.s ? Comment penser ces « contre-conduites » (Foucault) et ces « dissidences » et quels rapports à la Loi sont impliqués par celles-ci ?

Comme de coutume, les interventions, d’une durée de 30 minutes chacune environ, seront suivies d’une discussion avec la salle où vous êtes toutes et tous convié.e.s à poser vos questions et à intervenir, sans oublier le traditionnel verre d’après-séance.

Liens :
Laboratoire EMODIR (Early Modern Religious Dissents and Radicalism) : https://emodir.hypotheses.org/

Laboratoire CSFL (Centre des Sciences des Littératures en langue française) : https://cslf.parisnanterre.fr/le-centre-des-sciences-des-litteratures-en-langue-francaise-472557.kjsp

Centre International Michel Zévaco : https://www.facebook.com/Centre-International-Michel-Z%C3%A9vaco-1989521364607248/