Séance 9 : « Au-dessus des lois. Légitimité des justiciers ». Joanne Vrignaud et Siegfried Würtz – 13 mai 2019

— Lundi 13 mai, 17h-19h, Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais, salle Claude Simon —

Joanne VRIGNAUD, Université Paris-Sorbonne – « ‘Never compromise’ : transgresser l’ordre établi dans la contre-utopie autoritaire de Watchmen »

Siegfried WÜRTZ, Université de Bourgogne Franche-Comté – « Quand les Dieux font la police : trouble dans la constitutionnalité du super-héros »

Résumé :

Le super-héros est un hors-la-loi, c’est-à-dire qu’il se place « au-dessus » de toutes les règles censées protéger la société… dont il s’affirme pourtant le premier défenseur. Que faire de ce paradoxe ? L’idéal politique qu’incarne le super-héros n’est-il pas une légalité dégradée en « droit du plus fort », c’est-à-dire un fascisme ? Sur quoi repose sa conception de la justice ?

Dans Watchmen, Alan Moore invente une figure paradoxale du vigilante qui réinvente les rapports entre le super-héros et la justice en les problématisant. D’après JOANNE VRIGNAUD, ces personnages sont invariablement voués à échouer dans leur combat contre le totalitarisme, car leur conception de la justice les conduit en réalité à perpétuer l’ordre qu’ils voulaient combattre. Résoudre cette aporie ne se fait au prix qu’une transgression ultime, qui ôte au super-héros toute légitimité morale. Plus que sur la justice, la véritable influence du super-héros sur le monde ne se fonderait-elle pas sur un rapport à la fiction ?

Pour SIEGFRIED WÜRTZ, le super-héros est un fasciste qui se croit démocrate. Fort de cette mystification, il fonde son droit à outrepasser tout droit sur une légalité supérieure, un bien commun invincible, pourtant défini à l’aune de sa seule expérience et de sa subjectivité. Si cette lutte sans mandat contre le crime peut être considérée comme un fascisme, est-il possible de replacer le super-héros dans un système juridique, voire une « constitutionnalité » porteuse d’une portée démocratique profonde ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.