Séance 3 : Martin Lamotte (EHESS) : Le liderato des Ñetas

Prison de haute sécurité Oso Blanco, à Rio Piedras

Lundi 3 décembre, de 17h à 19h (4, rue des Irlandais, 75005 Paris). SALLE MEZZANINE (2e étage)

« Loi et écritures de vie en milieu criminel. Le Liderato des Ñetas ou l’écriture de soi du hors-la-loi ». Avec Martin Lamotte (EHESS et laboratoire CITERES).

Martin Lamotte est docteur en anthropologie, et auteur d’une thèse dirigée par Michel Agier et Julie-Anne Boudreau sur le gang transnational des Ñetas. Il s’intéresse aux thèmes de la globalisation, des marges urbaines, des mouvements sociaux et des émeutes, de l’écriture à la marge de l’État et du secret dans le milieu criminel. Il est actuellement chargé de recherche CNRS (UMR 7324 CITERES : Cités, Territoires, Environnement et Société : http://citeres.univ-tours.fr/)

Les recherches actuelles de Martin Lamotte s’appuient sur une ethnographie réalisée sur quatre années auprès des Ñetas. Elles portent spécifiquement sur la mise en écrit d’un récit commun aux membres du gang, sous la forme des récits biographiques de son fondateur. Elle porte aussi sur le rôle que joue la circulation de ce récit dans l’internationalisation des Ñetas. L’étude de la « loi » du gang, prise à la fois comme histoire des idées et descriptions des pratiques, permet d’envisager la loi comme un instrument de production de récit et un genre de récit historique. Ce récit sert de matière pour l’écriture de l’histoire Ñetas et se mêle à l’histoire que les Ñetas font d’eux-mêmes en situation d’exclusion sociale et de criminalisation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.